Photo : ©
Jean-Luc Geoffroy
Eric
Brogniet
Éric Brogniet est né à Ciney le 16 août 1956.
Il a vécu toute son enfance dans la vallée mosane.
Il réside actuellement à Petit Waret.
Après avoir terminé ses études de documentaliste par
un
Répertoire informatisé des idées esthétiques de Diderot
(Liège, Institut provincial d'Études et de Recherches
bibliothéconomiques, 1980), il a travaillé un an comme
catalographe au Service d'Inspection des Bibliothèques
publiques de la Ville de Liège. Il a ensuite dirigé, de 1981 à 1987,
le Centre de Documentation administrative et juridique de
la Province de Namur. Depuis 1988, il est chargé de mission
à la Maison de la Poésie de Namur.

Membre de l’Association internationale des Critiques littéraires,
il collabore à de nombreuses revues tant belges qu'étrangères,
et dirige lui-même la revue Sources ainsi que la collection
Poésie des Régions d'Europe, éditées par la Maison de la
Poésie de Namur. Il est aussi le concepteur et le coordinateur
du colloque interdisciplinaire
Europoésie, dont la première
édition s'est déroulée à Namur en octobre 90.

Nous renvoyons le lecteur, pour des renseignements biographiques
complémentaires, à la postface de son livre
Le feu gouverne
(Lausanne, L'Age d'Homme, 1986), où il s'explique sur ses
premiers cheminements en poésie et sur les objectifs qu'il assigne
au travail de création comme de diffusion littéraires.

Bibliographie :

Poésie :
-
Femme obscure, Paris, Chambelland/Le Pont de l'Épée, 1982.
-
Terres signalées, Paris, Saint-Germain-des-Prés, coll. Poésie
sans frontières, 1984.
-
Le feu gouverne, Lausanne, L'Age d'Homme, coll. L'Atelier
imaginaire, 1986.
-
Usage du rêve, Valenciennes, Centre Froissart, Coll. Cahiers
Froissart, 110, 1987.
-
Les jardins de Monet, Amay, L'Arbre à Paroles, coll. Buisson
ardent, 1989.
-
Asturies couleur du temps, Mortemart, Rougerie, coll. Poésie
présente, 1989.
-
Visage de Jeanne Modigliani, Alghero (Sardaigne), Nemapress Éd.,
1990. Revue Salpare, janvier 1990, NE 8 - version intégrale italienne.
-
Cryptographie solitaire des astres, Châtelineau, Le Taillis Pré,
coll. La Main à Plume, 1990; en collaboration avec André Miguel.
-
Nicolas de Staêl, le vertige et la lumière, Strépy : Galiena, 1991.
-
Surgissements, Ayeneux-Soumagne,  Tétras-Lyre, 1992.
« Accordéon ». Avec une linogravure de Gabriel Belgeonne.
-
Transparences, Bruxelles, Les Éperon-niers, 1992. « Feux ».
-
L’Atelier transfiguré, Paris, Le Cherche-Midi, 1993.
Prix Louise Labé.
-
Eblouie, traversée, Amay, L’Arbre à Paroles, 1995.
« Buisson ardent ».
-
La tentation de Saint-Antoine, Namur, Sources, 1996. « Tiré à part ».
L’ombre troue la bouche, Amay, L’Arbre à paroles, 1996.
Prix Eugène Schmitz, de l’Académie Royale de langue et de littératures
françaises de Belgique.
-
Des oracles, des muets, Amay, L’Arbre à paroles, 1996.
La nuit foudroyée, Bruxelles -  Vaison-la-Romaine, le Geai Bleu, 1998.
« Bibliofil ».
Dans la chambre d’écriture, Lausanne, L’Age d’Homme, 1997.
« Contemporains ». prix Maurice Carême. *
L’agonie au calvaire, Leuze, L’Acanthe, 1999. « Terre amarante ».
Avec une linogravure et un avant-dire d’Henri Falaise.
Nos lèvres sont politiques, Ayeneux-Soumagne, Tétras-Lyre, 2000.
« Texti-mages ». Avec des sérigraphies de Thierry Wesel. *
-
Rhétorique de Sade, Amay, L’Arbre à Paroles, 2000.
« Textes-images ». Avec deux gravures de Jean-Claude Simus. *
Autoportrait au suaire, Lausanne, L’Âge d’Homme, 2001.
« Contemporains ».
Mémoire aux mains nues, Bruxelles, Le Cormier, 2002.
Prix de la Fondation Internationale René Lyr, Association des
Ecrivains belges de langue française.
-
Poésie I et Poésie II, poèmes 1982-2000, Amay : L’Arbre à paroles,
2002. Deux Tomes. Prix Félix Denayer 2003, de l’Académie Royale
de langue et de littérature françaises de Belgique.


Critique littéraire :

Éric Brogniet a consacré, dans diverses revues (Marginales,
La Revue générale, Lectures, Foldaan, Dossiers L, Méduse,
Estuaires, La Revue de l'Association Internationale des critiques
littéraires, Sud, Sources
, etc...), des pages de critique à de
nombreux écrivains et poètes,
parmi lesquels, entre autres,
Pierre-Jean Jouve, Kawabata et Mishima, Michel Tournier,
Herman Hesse, Jacques Crickillon, Guy Goffette, Christian Hubin,
Philippe Jones, Gaspard Hons, Pierre Perrin, Henri Michaux,
Pierre Mertens, Pierre Della Faille, Jacques Darras, etc.

Nous mentionnerons aussi divers travaux de traduction,
dont notamment un choix de poèmes allemands contemporains
(en collaboration avec Rose-Marie François, Jacques Demaude,
Annie Godessart et Dolf van Leggelo), parus dans Poésie des
Régions d'Europe :
De la montée du nazisme à la chute du mur de
Berlin : 61 poètes allemands contemporains
, Maison de la Poésie,
Sources, Cahier NE 7, 1990), ainsi que des poèmes extraits du livre
de Jim BARNES,
La Plata cantata, Lyon, revue Sur le dos de la tortue,
juillet 1990.

Éric Brogniet a obtenu, pour ses différents recueils,
les prix suivants :

- Prix Hubert Krains 83 et Robert Goffin 84 (
Terres signalées);
- Prix Max-Pol Fouchet 86 (
Le feu gouverne);
- Prix Pierre Basuyau 1987 et
- Prix L. Malpertuis de l'Académie Royale de Langue et de
Littérature françaises de Belgique 1990 (
Usage du rêve).

- La poésie arabe contemporaine : vers un nouvel humanisme?
Tournai, La Renaissance du Livre, coll. Paroles d’aube, 2001.
Jean-Louis Lippert : athlète, aède, anachorète. Charleroi-Paris,
Abac-Wallonie ; La Différence, 2002. Réédition :  Avin : Ed.
L. Wilquin, coll. «Monographies», 2004.
-
Christian Hubin : le lieu et la formule, Avin, Ed. L. Wilquin, coll.
«Monographies», 2003. Avec un choix de textes inédits de l’auteur
et des lettres de Julien Gracq, Jacques Braulx, Yves Bonnefoy,
Pierre Chappuis,… (à paraître).
La poésie et le désenchantement du monde, Louvain-La-Neuve,
Les Lettres Romanes, 2000. Réédition : Tunis : Université de Tunis I,
2003.
-
Petit parcours dans l’histoire de la poésie francophone de Belgique,
Paris-Lille, Revue Nord, 2001. Réédition : Tunis : Université de
la Manouba, 2004.
-
Les ailleurs d’Henri Michaux, sous la dir. d’Eric Brogniet. Actes
du Colloque International, Namur, octobre 1994. Namur : Revue
Sources, 1995.

RETOUR ACCUEIL POESIE