Claude
Ber

Poète, dramaturge, essayiste Claude Ber a publié
une dizaine d’ouvrages. Son dernier texte poétique
La Mort n’est jamais comme, Ed. Via Valeriano-Léo Scheer
a reçu le Prix International de poésie Ivan Goll.

Elle participe aussi à des ouvrages collectifs ou en collaboration
avec des plasticiens, à de nombreuses
revues de poésie (Poésie Séghers, Le Nouveau Recueil,
Le Cahier du Refuge CIPM Petite, Aujourd'hui Poèmes, etc.)
ainsi qu’à de multiples lectures et colloques en France et
à l’Etranger (Théâtre Molière Maison de la poésie,
Centre Georges Pompidou, Maison des Ecrivains,
Théâtre du Rond-Point, Festival d'Avignon,
Printemps des poètes, CIPM, Fondation Saint-John- Perse,
Instituts Français d' Oujda, Marrackech, Agadir,
Festival de Thessalonique, Rencontre d’Athènes,
Festival International de poésie de Trois Rivières au Québec,
Rencontres Unesco d’Athènes, Festival de Konakri, de Zagreb  etc.).
Lauréate du prix de l'Académie des Sciences, des Lettres et Arts de
Marseille pour l'ensemble de l'oeuvre poétique, elle est présidente
du Jury du Forum Femmes Méditerranée et fondatrice
des Rencontres Européennes Evelyne Encelot.
Agrégée de lettres, elle a enseigné en lycée et a l’université.

------------------------------------------------------------------------------

PUBLICATIONS INDIVIDUELLES :

- Lieu des Eparts Ed. Gallimard 1979 (Poésie)
- Dix textes sur dix sérigraphies de Bernard Boyer
Paris CREDAC 1988 (Poésie)
- L’Auteurdutexte Ed. Cahiers de l’Égaré 1989 (Théâtre)
- Indianos Ed. Cahiers de l’Égaré 1990 (Poésie)
- Parole pour une voix (La Prima Donna, L'Auteurdutexte)
Ed. Via Valériano 1996 (Théâtre)
- Sinon la transparence Ed. Via Valeriano 1996 (Poésie)
- Alphabêtes, Ed. Lo Pais d'Enfance mai Litterature de jeunesse1999 (Poésie)
- Monologue du preneur de son pour sept figures
Ed. Via Valeriano-Léo Scheer 2003 (Théâtre)
- Libres paroles Ed. Forum Femmes Méditerranée-Le Chèvre-Feuille
Etoilée 2003 (Conférences)
- La mort n’est jamais comme Ed. Via Valeriano-Léo Scheer 2003
Prix International de poésie Ivan Goll 2004 (Poésie)
- Orphée Market Editions de l’Amandier 2005 (Poésie).

 

PUBLICATIONS COLLECTIVES :

- Le concentrique in Superfuturs, Ed. Denoël, 1986
- Offrandes et mantras in Une oeuvre de Georges Autard,
Ed. Muntaner 1994 (textes de F Bazzoli, Michel Butor,
J.M. Di Falco, Camille Guichard, Daniel Humair etc.)
- Interventions in Actes du Colloque Enseignement et Poésie
CIPM Ed. CIPM/ CRDP Marseille 09/1995
- Ecriture d'une légende, légende d'une écriture postface
au livre Le Passage de l'Aulne de Philippe La Guillou,
Ed. Gallimard, LP, 1996.
- Poésie et sagesse in La sagesse, Ed. Autrement, 2000
- Pour respirer in la Langue à l'oeuvre (textes de V. Novarina,
Fr Bon, Leslie Kaplan, C. Ber. Etc. rassemblés par Patrick Souchon
Ed. Maison des Ecrivains-Presse du réel 2001
- Conférences in Actes des Colloques de Ferrette 1995/1996/2001
- Contribution passagère in Les Ecritures scéniques, Ed.
Entretemps, 2001
- Je ne connais l'Algérie que d'oreille in Couleurs Solides Ed.
Marsa juin 2003
- L’Ecriture et le corps in Actes du Colloque “Le corps met
les voiles”,
Ed. Chèvrefeuille Etoilé 2003.
- Métamorphoses, Le printemps des poètes,
ed. Seghers Poésie d’abord 2005.

 

TEXTES JOUÉS - SPECTACLES :

- Bazar de l’Hôtel de Vivre cinq monologues pour une chorégraphie,
Théâtre Bompard à Marseille (mai 1986) ; Chorégraphie : Odile Azan.
Espace : Georges Autard.
- Dialogue du Désert et de la Source inFragment Désert”,
mise en scène de J.-P. Raffaelli. Théâtre de La Criée à Marseille
(30 mai - 4 juin 1988)
- L’Auteurdutexte, mise en scène Véra A. Loubine avec
Ivan Romeuf, L’Égrégore, au Théâtre de Lenche, Marseille
(du 17 mars au 16 avril 1989)lecture-spectacle, mise en scène
G. Lenoir, C. Brych, avec Xavier Clément, présenté par les
Mots-Parleurs, Théâtre du Café de La Gare, Paris (décembre 1992),
Mise en scène Anie Balestra, avec Xavier Clément, Théâtre
du CDBM (Centre des Bords de Marne) Le Perreux-sur-Marne
(16-30 janvier 1996)
- Indianos, mise en scène Ivan Romeuf, Festival des Iles Marseille,
Festival du Revest Toulon, etc. (07/1991)
- Espace-Vous (extraits de Lieu des Epars et de Sinon la Transparence),
musiques de Giovanna Marini et Georges Aperghis, mise en scène de
Jean-Pierre Raffaelli, avec Frédérique Wolf-Michaux, Théâtre de la
Minoterie à Marseille, (4-8 avril 1995)
- La Prima Donna, création, mise en scène de Jean-Pierre Raffaëlli,
avec Frédérique Wolf-Michaux, reprise d'Espace-Vous, Théâtre
National du Merlan (15-25 novembre 1995) Les Laboratoires
d'Aubervilliers (14-25 octobre 1996).Théâtre de LOlivier à Istres,
Théâtre des Halles à Avignon, Théâtre Apollinaire à la Seyne sur Mer,
Théâtre en Dracenie à Draguignan,(11/03, 14/03, 25/04, 29/04 1997,)
Théâtre de Foix, Théâtre d'Albi (mars/avril 1998).
- Le Voleur d’amour : écriture d'un livret d'opéra avec des enfants.
Création Opéra de Massy 1999.
- Monologue du preneur de son pour sept figures création au
Théâtre de la Minoterie à Marseille 29/04/03 et au Théâtre Antoine
VItez 5/5/03 à Aix, etc., mise en scène Mathieu Cipriani.

 

PARTICIPATION A D’AUTRES SPECTACLES TEXTES
OU COLLABORATION DRAMATURGIQUE :

- Poétique, politique, paroles de femmes de Frédérique Wolf-Michaux
et Dalila Khatir (choix de textes de plusieurs poètes dont
extraits de Sinon la Transparence lus ou mis en musique par
Georges Aperghis et Giovanna Marini) de, Paris 8 mars 1997,
Thessalonique septembre 1997, Festival de musique
“wie es ihr gefält” Berlin 23 novembre 1997, Arles 20 fevrier 1998
“Okad d'Oujda, Maroc” mars 1998.
- Checkpoint-Charlie, souvenirs du XXème siècle, spectacle
de Frédérique Wolf-Michaux , direction musicale Stéphane Leach,
Collaboration à l'écriture et inédits : Exil, Mort. Tournée : créé au
Théâtre du Merlan, Scène Nationale du 3 au 9 novembre 1998.
Théâtre de Draguignan, Théâtre de la Scène sur mer, Théâtre de
l'Athénée à Paris, Théâtre de Brème, Théâtre d'Erfurt ...
- Méditerranées de Frédérique Wolf-Michaux créé Crée à Marseille
en mai 2000. Tournée au Maroc en mars 2001. à Agadir, Oujda,
Marrackech, Casablanca. reprise au Théâtre Molière Maison de
la Poésie à Paris (11 octobre-4 novembre 2001). Extraits de Sinon
la transparence
et La mort n’est jamais comme
- PO.M à Sauterelle in spectacle réalisé par Thierry Roisin. Paris 2002.
- La Plus grande pièce du monde Théâtre du Rond-Point à Paris
22 sep 2003
Extraits de La Prima Donna
“Paul et Paul, la folie est ordinaire” spectacle de Guillaume Quiquerez
Théâtre de Lenche Marseille 26 mars 2004 - Extraits de La Mort n’est
jamais comme.

 

CATALOGUES D’ART :

- Catalogue Maria Roclore Marseille (1982)
- Catalogue Bernard (1984)
- “Origine des choses” Cahiers de l’Arca n° 2 Georges Autard,
Galerie l'ARCA Marseille : (1985)
- Catalogue Georges Autard, Galerie Arlogos, Nantes (1987)
- Catalogue Identité Marseille : Exposition à la Vieille Charité
à Marseille. Texte à Gilles Malgrani. (1988)
- “Treize Dits moins un” Catalogue Albert Hughet, Espace
Miracle (1990)
- Lettre à Georges Autard, vidéo, Exposition Jean-Michel Vecchiet
Montpellier (1993)
- Catalogue du Musée de Digne : texte sur Georges Autard (1994)
- Je, Tu, Il = Elle, catalogue de l'exposition Mireille Clamens
“Marseille dans tous ses états”, Association TOP, Maison des
Associations Marseille. (mars 1995)
- Hic est calix sanguinis mei, dyptique à Georges Autard,
Publication de la Faculté de Lettres d'Aix-en-Provence
sous la direction, du professeur Jean Arrouye (1995)
- A “Monstrare, Demonstrare” Catalogue Georges Autard Galerie
Athanor (1996).

 

TRADUCTIONS ADAPTATIONS :

Le Lac d’Argent de Kaiser traduction et adaptation avec R. Krebs
mis en scène par Olivier Desbordes. Opéra de Massy 9 /12/ 1999
puis tournée en France et à l'étranger. Reprise le 14 janvier 2004
au Théâtre Sylvia Montfort.

 

DISCOGRAPHIE, TEXTES DE FILMS :

- Espace-vous, extraits de Lieu des Éparts et de Sinon La Transparence,
textes et chants, voix Frédérique Wolf-Michaux, musiques G. Aperghis,
Giovanna Marini. CD Studio Cactus LüK.M 1996
- Partage de voix, CD réalisé par ZBK Poïesis Studio Cactus avec
les poètes Claude Ber, Benoit Connort, Bruno Grégoire, Gérard Noiret,
Jacques Rancourt - nov 2001
- Espace-Corps, film de René Richier, textes de Claude BER,
Evelyne ENCELOT - Lettre à Georges Autard de J. M. Vecchiet,
textes de Michel Butor, JM. Vecchiet, Claude Ber 1993

 

PUBLICATIONS EN REVUES ET JOURNAUX :

- Vagabondage (1979)
- Entailles (1982)
- Les Cahiers de l’Agneau (Belgique) (1980)
- Sud : n° “Méditerranée” (1980) n°“Babel” (mars 1995) :
n°“Minéral Minimal”: (avril 1995)
- Revue Aporie : (depuis 1989)
- Donjon Soleil, Album des Cahiers de l'Egaré, dix ans de Théâtre
et de Poésie au Revest.
- Filigranes (1992)
- Revue Doc(k)s (1993)
- Le Cahier du Refuge CIPM (mars 1994)
- Petite (1999).
- La Marseillaise (25 mai 1999)
- Incidences (2000)
- Autre Sud (2000)
- Sarrazine (2000)
- R Hélios (2000)
- Arts-Scènes-Poésie (2001 Séghers)
- Le Nouveau Recueil (sept. 2000).
- Poésie (2001 Séghers N° 87 avril 2000)
- Le Cahier du Refuge CIPM mai 2001
- Aujourd'hui Poèmes (n°25 nov 2001)
- Poésie 2001 (N° 90 dec. 2001)
- Incidences 10/2002
- Le Nouveau Recueil (n°68 sept-nov 2003).

 

LECTURES, CONFÉRENCES, PARTICIPATIONS
À DES MANIFESTATIONS LITTÉRAIRES ET ARTISTIQUES :

Lectures :
Carré des écrivains Parc Chanot Marseille (1982)
- Carré des écrivains Aix-en-Provence Lycée Mignet (1987)
- Université d'été francophone avec la participation de Léopold Sédar
Senghor, Toulon (1987)
- Rencontres à la FNAC signatures de livres, conférences, débats etc.
- Journées du livre de Salon : “Les femmes et l'écrit” conférence débat
du CMAC avec Paule Constant, Jeanne Bourrin etc.
- Organisation du Colloque Enseignement et Poésie organisé
à Marseille conjointement par le CIPM et l'Education Nationale.
Intervention sur “enseignement et poésie”.
- La Grande Equivalence Lecture au CIPM (Centre International
de Poésie de Marseille) ;
textes dits par Frédérique Wolf-Michaux
(8 avril 1994)
- Lieux des Eparts, Sinon La Transparence, choix de textes lecture
à Eygalières sur l'invitation de l'Association INFLUX
- Lecture aux Arcenaulx à Marseille (1994) et à la Maison des
Associations de Marseille, (8 mars 1995) textes dits par André Ughetto.
- Espace-Vous: lecture au CIPM (Centre International de Poésie de
Marseille)
le 13 octobre 1995 textes dits par Frédérique Wolf-Michaux.
- Lecture à l'exposition Maria Roclore, Isle sur Sorgues (1996)
- Participation à la manifestation "Treize poètes pour Marseille"
CIPM (13 octobre 1996)
- Lecture dans le cadre de “Treize poètes pour Marseille”,
CIPM (13 octobre 1996)
- Sinon La Transparence, lecture par l'auteur CIPM (Centre
International de Poésie de Marseille, 31 janvier 1996)
- Sinon La Transparence, lecture par l'auteur, “Poésie dans un Jardin”
Avignon,
à Draguignan “Librairie Lo Païs, à la Seyne sur Mer
Librairie Télo Martius” (1997)
- Participation au Festival du livre de Saint Cyr sur mer (juin 1997)
- Participation au Festival du Livre de Fuveau (septembre 1997)
- Sinon La Transparence, lecture avec Claude Esteban et
Jean-Luc Sarré Fondation Saint-John Perse Aix-en-Provence (15/11/97).
- Sinon La Transparence, Parole pour une voix Lecture Librairie
Graffiti à Castres.
- “Où va la poésie ?” autour du poète Gabriel Guez-Ricord Fondation
Saint John Perse Aix en Provence
6 juin 1998
- Sinon La Transparence, Parole pour une voix Lecture dans le cadre
de “N'ayons pas peur des mots” Fête du livre d'artiste 98 à Forcalquier ;
lecture dans le cadre d'un atelier d'écriture à la Maison de la
Poésie-Théâtre Molière Paris
(mars 1999). Lectures et conférences
dans le cadre du Printemps des poètes : Librairie “le Cygne d'Etang”
Paris, Librairie “A propos” Saint-Germain en Laye (mars 1999),
Institut Français d'Oujda Maroc (mars 1999)(lecture + enseignement
et poésie). Fondation Mario Prassinos à Saint Rémy de Provence
(29 mai 1999). Marché de la Poésie Paris (17-20 juin 1999).
Salon du Livre d'Aix-En-Provence (nov 1999). Salon du Livre de
Bourgogne (20/11/1999)
- Le Sous-Sol Paris (4/12/99)
- Lecture Salle Suchet Paris Arts Scène 17/01/2000
- Librairie Vent du Sud à Aix-en-Provence (7/02/2000).
- Printemps des poètes 2000 : stage sur poésie et oralité Maison
de la Poésie-Théâtre Molière Paris
; lecture de textes
(C.Ber, E. Encelot)
- Mairie du XVIIIème Paris Lobby Européen des Femmes 6/03/2000 ;
- Lectures 11/03/2000 Marseille Danaïdes ;
- Entretien avec radio Friches Belle de mai Marseille 8/04/2000 ;
- Lectures Université de Dijon 28/4/2000 ;
- Lectures dans le cadre de “Univers-elles” Festival de Cannes 14/05/2000,
16/05/2000
- Lectures à l'Australian Bookshop Paris - 20/04/2000
10/05/2000 Intervenante Colloque sur le théâtre contemporain SACD
Hotel de Massa.
- Juillet 2000 Festival d'Avignon “contoverses” Palais des Papes
- 27-29 juillet 2000 participation au Festival Voix de la
Méditerranée à Lodève.

- Février-mars 2001, Opening Nights.
- 16-22 avril 2001 Tournée de lectures dans les Instituts Français
d'Oujda, Marrackech, Agadir
- 25/06/2001 Lecture au CIPM de Marseille
- 26/06/2001 Lecture à la Librairie Païdos Marseille
- 14/06/2001. Le “Dirécrire” Maison des Ecrivains, Paris
- Marché de la Poésie (22/6/2001).
- Maison de la Poésie Théâtre Molière lecture 16/10/2001
- Mairie de Paris Journée de la Femme lecture 9/02/2002
- Printemps des poètes, l’Entrepot, Printemps des poètes lecture
11-12-14/03/2002 - en cours : lectures et séjour dans le cadre de
Poésie Import/Export Maison de la Poésie Théâtre Molière
Montréal Canada -16-22/03/2002,
- Beaubourg, Centre Georges Pompidou 23/03/2002.
- Fiesta des Sud Marseille 18/10/2002
- Rencontres de la distillerie, Aubagne 19/10/02
- Maison de la Poésie Théâtre Moliere Paris 01/2003
- Université René Descartes Paris 01/2003.
- Printemps des Poètes 2003 lectures : Pop-club France Inter,
Centre Culturel d'Anatolie, Rencontres Internationales de Poésie
- Hôtel de Ville de Paris (25/04/03), Festival de poésie de Sarcelles,
Itinéart à Marseille, Forum Femmes Méditerranées à Marseille
mars/avril 2003. Centre Georges Pompidou 23 mars 2003
- Colloque “Le corps met les voiles” Montpellier mars 2003
- Revue Incidences Paris 10 mais 2003 – Colloque Carrefour
des Ecritures. L'Ecriture Créative Université de Nanterre,
mai 2003 Centre Européen de Poésie d’Avignon, Festival d’Avignon
Centre Européen de Poésie en Avignon 8-13 juillet 2003.
- Festival International de Trois Rivières Québec Canada oct. 2003
- Lire en fête Parc Chanot Marseille 18-19 octobre 2003.
- la Vieille Charité à Marseille lecture, conférence autour du “tragique
méditerranéen” 21 nov 2003
- Stag Fr Bon Théâtre du Rond Point, Paris 3 février 2004.
- Le Relai Paris 12 février 2004
- Théâtre Molière Maison de la Poésie 28/01 et 2/02/ 2004 lectures
et conférence “La transmission orale du poème” ;
Centre International de Poésie de Marseille 20 février 2004
- Printemps des Poètes, Paris Institut du Monde Arabe,
Hôpital psychiatrique de Neuilly sur Marne, Mairie du
XIIIème arr, Collège d’Orsay etc. 8-12 mars 2004
- Salon du Livre Paris 23 mars 2004
- Académie Mondiale de Poésie, Frascati 20 mars 2004
- Semaine mondiale des Auteurs de l’ombre Marseille 27 mars 2004
- L’Entrepôt, café littéraire Paris 30 mars 2004
- Rencontres de poésie de Konakri Guinée 11- 18 av 2004
- L’Ecrivain à L’université (Université de Nanterre 15 mai 04)
- Café Tamina Paris (24 mai 04)
- Théâtre l’Avant-scène Colombes (11 juin 04)
- Marché de la Poésie lecture et réception du Prix Ivan Goll
(25 juin 04)
- Centre Culturel d’Haifa Israël (27/06/ 04-04/07/04)
- Salon les 24 du Livre du Mans 9/10/04
- Lire en fête Marseille 16/10/04
- Festival international de Poésie de Zagreb 6/11/04
- Lecture printemps des Poètes 8/11/04
- Lectures à la Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines
14/11/04 et 19/11/04,
- Lecture Université Paris IV 26/11/04
- 8/12/04 Bibliothèque Nationale de France
- Théâtre du Chaudron Paris 9/01/05
- 10/01/05 Théâtre Athévin Paris
- Maison des Ecrivains Paris 18/01/05
- Maison de la Poésie Théâtre Molière 28/01/05
- Poètes d’ici Trappes 29/01/05.
- Université de Toulouse invitation de Serge Pey 31/01/05
- Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines 9/03/05
- Printemps des Poètes à la Sorbonne 9/03/05

Conférences :
Conférences sur les arts et la littérature : (Musée du Palais Longchamp
à Marseille, Ecole d'Art de Luminy, FNAC, Galeries d'art, Centres
Culturels, etc.) - Regards sur la peinture à travers Baudelaire (1975)
- Gustave Moreau (1976) - L'oeuvre peint de Victor Hugo (1978)
- Francis Bacon (dec. 1979) - Les hyperréalistes américains (fev. 1979)
- Le mouvement CO.B.R.A. (mai 1979) - L'écriture dans l'art
contemporain
(juin 1980) - Le mystère feutré de Balthus (déc. 1980)
- Jackson Pollock (janv. 1981) - Vladimir Vélickovic (juin 1981)
- Nicolas de Staël (fev. 1982) - Ossip Zadkine (fev. 1983)
- Baroque et Maniérisme (juin 1983) - L'image de l'eau dans la
peinture
(mars 1984) - De l'usage du feu dans la peinture en
collaboration avec Christian Jaccard (juin 1984) - L'érotisme dans
l'oeuvre de Rembrandt
(1985) - La symbolique Romane (1986)
- Artiste et public (1986) - L'inspiration fantastique en Provence (1987)
- Le Surréalisme (1988) - Images d'à côté, Exposition Camille Claudel,
La Vieille Charité Marseille (1989) - La représentation de Barbe Bleue
(1994). Ecritures méditerranéennes, Forum Femmes Méditerranée
(7 nov 1996) Etat des lieux de la création poétique en France :
Okad d'Oujda
Maroc (mars 1998) - Où va la poésie Fondation
Saint-John Perse.
Aix-en-Provence (juin 1998)
- L'oeuvre plastique de Jeanne Gérardin Galerie Phoénix Avignon
(25 juin 1999) - Propos sur l’Ode, Maison des Ecrivains,
Paris avril 2002. L’écriture et le corps Colloque Franco-Algérien
“Le corps met les voiles”, Chèvrefeuille Etoilé, Montpellier
mars 2003. L'Ecriture Créative Colloque Carrefour des Ecritures.
Université de Nanterre, mai 2003. Le tragique méditérranéen
Lire en fête Parc Chanot Marseille 18 oct. 2003, La Vieille Charité
Marseille 22 nov. 2003 “La transmission orale du poème” 
Théâtre Molière Maison de la Poésie Paris 2/02/ 2004.
Les voies et les voix de la poésie contemporaine 12 février 04
Le Relais Paris. lectures et conférence.

Autres thèmes :
- Enseignement et poésie, Colloque Enseignement
et Poésie organisé à Marseille conjointement par le CIPM et
l'Education Nationale. Actes du Colloque parus en septembre 1995 .
- Identité et citoyenneté en question Colloque de Ferrette “Intégrité,
intégration, intégrisme” 14/15 octobre 1995 - De la chère à la chair,
consolation ou célébration,
Rencontres ZBK Poïesis, Paris 1996
- L'exigence éthique entre utopie et réalité, Colloque de Ferrette
Les nouveaux horizons de l’éthique 11-13 octobre 1996
- La Méditerranée : héritage et création, Forum Femmes Méditerranée
10 mars 1997, Lire en Fête nov 1997 - Femmes et création : Colloque
Grain de Sel, - Lobby Européen des Femmes Paris 8 mars 1997,
Festival de Thessalonique sous l’égide de l’UNESCO 9 septembre
1997, Centre International de Poésie de Marseille 26 septembre
1997, Marseille Forum Femmes Méditerranée 10 octobre 1998.
- La place des femmes dans la cité, (Paris, Blois avril 1998-juin 1999
Tours). Culture et Médias, Colloque de Ferrette 1998. Chantiers
de l’humanisme, l’humanisme en chantier
Colloque Mémoire et
Vigilance Les nouveaux combats humanistes Marseille 12 juin 1999,
Forum Femmes Méditerranée “Lire en Fête” oct. 1999.
Femme et création, Salon du Livre d'Aix-en-Provence (nov 1999).
"Education et droits de l'enfant" (mai 2000). Le respect, c’est ce
qu’on reçoit quand on l’accorde aux autre, Marseille Conseil
Général Journées du Respect juin 2000. Politique de la performance
Colloque de Ferrette 13/10 2001. Le respect, c’est ce qu’on reçoit
quand on l’accorde aux autre,
Marseille Forum Femmes Méditerranée,
Journées du Respect juin 2000. Le sexe et le visage, Colloque Forum
Femmes Méditerranée “Femmes: visibilité, invisibilité” Université
de la Méditerranée, Marseille 20-21 novembre 2003. - La Diversité
dans l’universel,
5ème Congrès International du Forum de Femmes
de la Méditerranée du Forum des Femmes de la Méditerranée sous
l’égide de l’UNESCO Méditerranée Femmes, migrations et dialogue
interculturel, Athènes 23-26 oct. 2003, Paris, 4 février 2004,
Avignon, 19 février 2004 - Colloque de Poissy février 2003
- Institut Français d’Haifa juin 2004.

 

RÉALISATIONS DE MANIFESTATIONS :

Partage de voix, 6/7/8/9 mars 2001. Réalisation par ZBK Poïesis et
le Studio Cactus à Marseille :Lecture de poètes contemporains
(Claude Ber, Benoît Connort, Bruno Grégoire, Gérard Noiret,
Jacques Rancourt), Enregistrement en studio. Edition d'un CD.
Prix Européen Evelyne Encelot fondé en 2000 en partenariat avec
le CNRS et la Maison des Ecrivains.

 

ASSOCIATIONS ET JURYS LITTÉRAIRES :

Membre de la SACD, de la Société des gens de Lettres, de la Maison
des Ecrivains et du Pen–Club International- Membre fondatrice
de Tribune Oïkos Peinture Poésie - Magazine littéraire et artistique
(radio locale 1994-1995) - Présidente du Jury du Prix Forum
Femmes-Méditerranée depuis 1994.- Membre du Jury du Prix
du Jeune Ecrivain de Muret sous la présidence de Roger Vrigny
(1991-1995) - Membre du Jury du prix de la nouvelle de Fuveau (1997)
- Présidente puis Membre du Conseil d'Administration de
LUK. M Compagnie Frédérique Wolf-Michaux. Coordinatrice
du secteur ZBK Poësis. - Membre du Conseil d'Administration
du CIPM (Centre International de Poésie de Marseille)
- Présidente fondatrice du Prix et Rencontres Européens Evelyne
Encelot. (depuis mars 2001). Membre du jury du prix
“Le printemps des poètes à Colombes” mai 2004.

 

DISTINCTIONS ET PRIX :

- Prix de l'Académie des Sciences Lettres et Arts de Marseille
pour l'ensemble de l'oeuvre poétique (1994)
- Membre de l'Académie du Var (depuis 1987)
- Officier des Palmes Académiques (1999)
- Chevalier de la Légion d'Honneur (2001)
- Prix International de Poésie Francophone Yvan Goll juin 2004
- Prix International de poésie Ivan Goll 2004.

 

AUTRES ACTIVITÉS :

Activité professionnelle :
Agrégée de lettres sous le patronyme d'Issaurat-Deslaef
- Enseignement des lettres, de la philosophie et de l’histoire
de l’Art en Lycée, à l'Université et en Ecole d'Art - Inspecteur
d'Académie-Inspecteur-Pédagogique Régional

Activités associatives :
Membre de multiples Associations de défense des droits humains
dont le Grain de Sel - Rencontres Forum Femmes Méditerranées etc.

--------------------------------------------------------------------------------------------

EXTRAITS DE PRESSE :

LA MORT N’EST JAMAIS COMME
ED.VIA VALERIANO-LÉO SCHEER 2003

“Un texte dense et dur, qui est aussi une incroyable recherche
formelle, avec des ébauches purement abstraites, des bribes de
pur poème, des empreintes de prose narrative et ses « découpes
numérotées… un parfait manifeste de ce que nous avons à chercher,
si l’écriture d’aujourd’hui, lorsqu’elle se confronte comme ici
à une charge aussi vitale, le deuil impossible d’un proche, devient
rétive à toute appartenance de genre”
François Bon, Remue-net

“(...) Il y a chez Claude Ber une conscience si aigue de la
transcendance de son objet qu'elle lui inspire une singulière
poétique négative au sens où l’on parle de théologie négative,
une conception de la figure comme figuration du dissemblable
telle qu'on la trouve énoncée chez un Denys l’Aéropagite (...)
On soulignera (...) le tropisme mystique de ce livre et son auteur
ne le nierait pas, pour peu qu'on ne le dissocie pas d'une méditation
sur les limites mêmes du langage et qu’on ait à l’esprit le spectacle
de la folie dont il est né comme un chant d'amour à celle qui y
succomba. Trouver face au mutisme de la folie une juste mesure
de silence, rendre vie au « mot mort » dans le « momort » telle est
en effet la mission cathartique du poète, et la vocation lazaréenne
de son poème.”
Pierre Dubrunquez Europe, avril 2004

“Voici un livre d’amour et de mort qui, transcendé par la splendeur
de l’écriture, passe tôt de l’anecdotique – aussi tragique soit (…)
la disparition d’un être tendrement aimé- à l’universalité de la
douleur. Depuis la publication de Lieu des Epars (gall 1979) nous
sommes quelques uns à suivre le travail spécifique de Claude Ber
qui éclaire très positivement ( une fois n’étant pas coutume) le sens
de l’indigeste et vague notion de modernité. (…) Il y a dans cette
trituration de la langue qu’elle pratique avec le plus grand naturel
(ce qui ne signifie nullement sans l’art le plus élaboré), dans cet
usage de la litanie quasi liturgique et du délire froid parfaitement
contrôlé, une puissance déchirante et charnelle que guette en
permanence la folie lucide de ceux pour qui la déconstruction
est une des conditions préalables essentielles de la vie comme
de l’écriture.”
Jacques Lovichi Autre Sud mars 2004

“La vie. La mort. Le vivre. La durée. La folie. L’orgasme.
J’y étais. Elle y fut. (…) Ne pas plier (les genoux), accompagner
ce flux de paroles et d’audace, ce cri qui se « découpe » en fragments,
tranche autant de fois que le poème monte. Délire qui brode le dire,
s’y tient au plus près, noue le quotidien, la ville : Paris, Nice aux
entre ciels, aux antres noirs et « translucide(s) » et « outrancier(s) »
de la joie comme du scalpel. L’écrit placé haut.”
Jeanine Baude, Journal des Poètes, Bruxelles 2004.

“Dans ces « bribes », dans ces fragments qui tissent l’histoire
d’une existence la mort se décline sur divers modes. Des poème
en pros qui sont autant de blocs compacts comme des pierres
tombales alternent avec des séquences de vers libres, trouées
de blanc (…) A la fin une prose poétique va de l’avant (prorsus)
tel un manifeste qui affirme en différentes langues que la vie,
elle aussi, avance, et que « l’imperfection de la vie vaudra félicité ».
Cette félicité est arrachée à l’impossibilité que nous avons
d’accepter la mort, à l’impossibilité de la dire car « la mort fait
de la langue entière un charabia ». (…) A la mort et à la défaite
d’une langue sans ponctuation, sans syntaxe reconnaissable,
d’une langue affolée par le travail de la mort (…), s’oppose,
dans des paragraphes régulièrement ponctués, à syntaxe claire
et dense, la célébration de la vie (…). Dans tous les cas, et
c’est ce que dit le rythme à travers les répétitions et les
variations continues, la mort impose que (…) la parole ordinaire,
« l’universel reportage » selon l’ expression de Mallarmé, fasse
silence afin qu’un chant puisse s’élever. (…) Cette parole
tragique ne cède pourtant jamais à la tentation d’une lamentation
complaisante (…) La mort n’est jamais comme n’est pas une
parole de deuil, n’est pas un thrène, mais un hommage aux
« choses dans leur assise, la roche dans la roche, le ciel dans
le ciel et nous tous à notre place.”
Joelle Gardes, Le Nouveau Recueil juin-août 2004.

“Un livre de poèmes bouleversants comme peuvent l’être l’amour
et la vie (…) Les mots sont là pour dire l’indicible. Pour ouvrir
sur l’impossible conjuration de la folie. Pour exorciser ce qui
peut encore l’être. On les découvre comme on se souvient de ce
que l’on croyait avoir oublié”
Hélène Bresciani, Nouvelles Publications nov. 2003

Claude Ber, poète francophone 2004
Le jury du prix international de poésie francophone,
décerné par l'Alliance francophone et la Fondation
Yvan-et-Claire-Goll, a décerné le prix 2004 à Claude Ber,
pour La mort n'est jamais comme (Editions Via Valeriano,
Marseille et Editions Léo Scheer, Paris). Ce prix, selon le voeu
exprimé par Yvan Goll dans son testament, a pour but de
récompenser « un poète particulièrement doué ».
D'un montant de 4 000 ¤, il sera remis à la lauréate le 25 juin,
à 17 heures, sur le podium du Marché de la poésie,
place Saint-Sulpice, à Paris. Le jury est composé d'Arlette
Albert-Birot, de Marie-Claire Bancquart, Noëlle Chatelet,
Vénus Khoury-Ghata, Anyse Koltz, Werner Lambersy,
Jean-Baptiste Para, Jean-Michel Place, Albert Ronsin et
Anne-Marie Vidal. Les candidats au prix 2005 peuvent
s'adresser, avant le 1er mars 2005, à l'Alliance francophone,
Jean Bertho, 24-26, avenue Perrichont, 75016 Paris.
Tél. : 01.42.30.78.00.
Le Figaro, mardi 15 juin 2004, p. 24 AGENDA, DISTINCTION

--------------------------------------------------------------------------------

MONOLOGUE DU PRENEUR DE SON POUR SEPT FIGURES
ED. VIA VALERIANO-LÉO SCHEER 2003

“Le chœur de sept figures du Monologue du Preneur de
Son témoigne du modèle même de la parole collective contemporaine
comme exercice violent de ce qui interrompt l’autre ou m’interrompt,
tout en renouant avec la tragédie antique : entre cruauté du monde
et cruauté du contexte familial.”
Opening Night

--------------------------------------------------------------------------------

SINON LA TRANSPARENCE
ED. VIA VALERIANO 1996

“Une parole qui se manifeste surtout par sa puissance.
Parole qui déboule, éboule, corrode, et qui dépouille aussi,
travaillée par ce mouvement de dénudation ontologique qui
la constitue" "une des oeuvres poétiques les plus vives,
les plus belles de ce temps”
Philippe Le Guillou

“... cette parole qui hésite sans cesse entre la loquacité de la mémoire
et le silence de l'oubli... Volontaires ou générés, les mots de
Claude Ber se closent sur eux-mêmes. A nous de les ouvrir malgré
leur fragilité qui fait rempart”
Anne-Marie Mitchell-Sambroni, Le Provençal.

“Les deux grands véhicules utilisés par Claude Ber pour assurer
la continuité dont je parlais plus haut sont indifféremment
la page et la scène. La profération ou le chichotement. Il faut
bien reconnaître que ses écrits (poèmes ?) fonctionnent comme
des oratorios et, inversement, que ses textes théâtralisés
(monologues évidemment) ont de furieux accents de chose écrite...
Il s'agit, on l'aura compris, d'une haute tentative de réactivation
du langage "face à la désertion du verbe...”
Jacques Lovichi, La Marseillaise.

--------------------------------------------------------------------------------

LA PRIMA DONNA IN « PAROLE POUR UNE VOIX »
ED. VIA VALERIANO 1996

“Une Prima Donna, avec juste ce qu'il faut d'humour, de tendresse,
al dente!”
Edmée Santy, Le Provençal.

“Langue décoincée, mots à fleur de peau, voix du fond du corps,
qui s'en lasserait sinon ces avaricieux de la chair qui plaignent
leur jouissance, ces pingres du langage qui tiennent le sens
en suspicion? A ceux-là, le spectacle fera entendre quelques vérités,
comme on dit, bien senties. Pour les autres, tous les autres oyez
et voyez un moment d'execption. Vous pourrez dire "j'y étais"
avant que Paris ne se l'arrache.”
Pïerre Murat, L'Eveil

“Un spectacle tonique et décapant (…) La Prima Donna est-elle folle ?
Certainement pas, elle est femme, vivante, authentique. (...)
Elle utilise des mots...Verts certes, dont elle connait le sens mais
dont l'incertitude possible de son vocabulaire, son exubérance de
Prima Donna ne l'autorisent-ils pas à dire avec une candide volubilité
des vérités que le public a envie d'entendre en s'émerveillant qu'on
puisse les dire si tranquillement ? On rit beaucoup, la salle glousse,
pouffe, on s'esclaffe et certains ne rient plus du tout touchés en plein
coeur! Pétulance, drôlerie, verdeur, vulgarité jamais! (...) Claude Ber
et Frédérique Wolf-Michaux: un auteur très contemporain original
et attachant qui a trouvé son interprète. Retenez-bien leur non,
on en reparlera.”
Odette Singla, Académie de Marseille.

“Bref ce petit texte est un grand moment de plaisir. On aurait même
aimé que la donna ne s'en aille pas si vite, qu'elle reste là et continue
à nous livrer sa vie, parce que c'est beau de raconter sa vie, beau et
rare finalement, dans une époque où tout est à la fois très rugueux
(le réel, ses drames et ses douleurs) et très lisse (médias, modes et
midinettes). paulina Baldi, qu'elle soit diva ou qu'elle soit ouvreuse
prend le risque de la parole: " Mais c'est une entreprise très
dangereuse que de vouloir simplement raconter ce qu"on vit, même
sans prétention, uniquement pour faire le point et pour partager".
C'est dangereux, mais c'est encore une des plus belles manières
d'affirmer notre amour de la vie”
Yves Gerbal, La Marseillaise

--------------------------------------------------------------------------------

L’AUTEURDUTEXTE « PAROLE POUR UNE VOIX »
ED. VIA VALERIANO 1996

“L'Auteurdutexte, une création remarquable (...) une sorte de longue
critique de raison pure.(...) Chaque phrase est un moment de votre
propre pensée à vous spectateur.”
(Le Provençal)

“L'Auteurdutexte en un mot, la vie”
(Le Méridional)

“Il y a comme cela des évidences qui vous jettent à genoux aux pieds
d'un texte, tant l'intelligence et la subtilité qui en émanent, vous
coupent le souffle et les jambes à la fois(...) Cela vous racle
le fond du cerveau et vous sommes de vous élever au niveau des mots.”
(Les Mots Parleurs).

--------------------------------------------------------------------------------

INDIANOS
ED CAHIERS DE L’EGARÉ 1990

“C’est du beau théâtre poétique et clairvoyant, de beaux textes
admirablement joués par l’Egregore”
Louise Baron la Marseillaise

“Devant la diversité du monde indien, Romeuf a voulu une diversité
de perception (…) Claudine Galéa et Claude Ber ont donc travaillé
chacune de leur côté sur une trame commune. Romeuf a ensuite
fait le montage des deux textes, des deux sensibilités, des deux
écritures. Le pari était fou au point qu’il restera probablement
unique, mais le résultat est là, magnifique et étonnant”
J.P. Lacombe Var-Matin

“Le texte (les deux textes) de Claudine Galéa et Claude Ber a
la tonalité testamentaire d’un hommage aux souffrances endurées
par le peuple indien. Il explore avec acuité le processus lent mais
irréversible du démembrement de l’âme d’un peuple…”
Le Méridional

--------------------------------------------------------------------------------

ESPACE-VOUS

“En Frédérique Wolf-Michaux, dont les silences mêmes,
les regards et les respirations sont une musique, autour d'elle
et pour elle, se mêlent (...) les notes de Giovanna Marini et celles
de Georges Aperghis, les propres inspirations musicales de
la chanteuse, le texte superbe de Claude BER (...) On pense à
la phrase d'André Breton: "La beauté sera convulsive, explosante fixe..."
(...) Une histoire qui mêle la plus troublante présence à la plus
troublante absence, le rêve le plus fou et la logique la plus rigoureuse...”
La Marseillaise

“Un spectacle exigeant sans doute, qui ne se livre pas facilement
certes, mais qui reste passionnant de bout en bout”
Jacques Corot, Le Provençal.

“Tel est Espace-Vous, voué au plaisir du texte, plaisir charnel et
acharné à dire "la déchirure exacte d'entre nous et nous", à faire
rendre gorge aux mots du réel qu'il récèle.”
Pierre Murat, L'Eveil.

--------------------------------------------------------------------------------

LIEU DES EPARTS
Ed Gallimard 1979

“Une voix forte et neuve”
(Le Monde)

“Une écriture fluide, nerveuse à la fois, extraordinairement maîtresse
d'elle-même, de ses moyens, mais consciente aussi de ses charmes,
non sans humour”
(Revue Poésie)

“Une poésie tout à la fois terrienne et animale (...) dans une langue
économe de ses moyens et jalouse de sa limpidité”
(Lire)

--------------------------------------------------------------------------------

TRADUCTIONS

Le Lac d’Argent de Kaiser, spectacle d’Oliviers Desbordes,
traduction de Claude Ber et Roland Krebs
Mise en scène d’Olivier Desbordes, Théâtre Sylvia Montfort, dec 2003

“Olivier Desbordes a réussi l’impossible : l’équilibre de l’unité
dramatique entre texte parlé et le chant dans la traduction impeccable
de Claude Ber”
Olivier Olgan « La Tribune »

--------------------------------------------------------------------------------

II- SPECTACLES COLLECTIFS

Checkpoint Charlie, spectacle de Frédérique Wolf-Michaux

“Checkpoint Charlie, c'est, loin de tout discours sclérosant/sclérosé
un spectacle qui évoque les grandes réussites du théâtre musical...”
Gabriel Vialle Le Provençal.

“Les morceaux choisis, textes ou musiques, apportent soit une
dimension esthétique indéniable, soit une grande puissance
émotionnelle. Primo Lévi, Paul Celan, Anna Akhmatova ou,
plus près de nous, Claude Ber (dont le Souvenir du XXème siècle
sert de sous-titre au spectacle), les mots brûlent, tordent le ventre....
des images très fortes, des moments d'intense expression émergent
de ce no mans land impressionniste, mais il faut attendre la toute
fin pour que le spectacle prenne toute sa dimension émotionnelle,
lorsqu'instruments et lumières mêlent leurs stridences dans
une insoutenable cacophonie visuelle et sonore pour nous parler
s'un monde brutal et fou où les flonflons étouffent les plaintes
de l'homme...”
D. Allard

--------------------------------------------------------------------------------------------

Site internet :
http://www.claudeber.org/

--------------------------------------------------------------------------------------------

RETOUR ACCUEIL POESIE