Adonis et Himat pendant la signature de leur sérigraphie
des Editions Rencontres.
Adonis

Ali Ahmad Saïd Esber est né le 1er janvier 1930
dans le village de Kassabine, près de Lattaquié,
en Syrie. En 1942, il entre au lycée français de Tartous.
En 1954, il obtient sa licence de philosophie,
il édite son premier livre (La terre a dit) et
lit Char et Michaux. Il passe onze de ses vingt-quatre mois
de service militaire en prison pour activités subversives.
Il a publié un nombre important de recueils de poésie
mais aussi des essais et des traductions.

-----------------------------------------------------------------

QUELQUES ÉLÉMENTS BIBLIOGRAPHIQUES

- Le livre de la migration, Luneau Ascot, 1982 ;
-
Le temps des villes, Mercure de France, 1990 ;
-
Célébrations, La Différence, 1991 ;
-
Chronique des branches, Orphée/La Différence, 1991 ;
-
Mémoire du vent, Poésie/Gallimard, 1991 ;
-
Singuliers, Sindbad/Actes Sud, 1995.

RETOUR ACCUEIL POESIE